Début juillet, ParkinsonNet Luxembourg a organisé pour la deuxième fois une rencontre multidisciplinaire rassemblant les professionnels de santé du pays.

Neurologues, ergothérapeutes, kinésithérapeutes et orthophonistes ont participé ensemble à cette formation dédiée à la maladie de Parkinson. L’objectif : apprendre à travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire qui aborde la maladie sous différents angles. La rencontre a donc été baptisée « Quand l’équipe multidisciplinaire passe à l’action ! ».

Le but de ParkinsonNet Luxembourg, lancé en 2017, est de faire en sorte que les personnes atteintes par la maladie bénéficient de la meilleure prise en charge possible. Un élément clé de l’activité du réseau est donc la formation continue pour les professionnels de santé. Les ateliers comme celui organisé en juillet permettent de les informer sur les caractéristiques de la maladie de Parkinson et des traitements associés, et de souligner l’importance du travail en équipe multidisciplinaire.

La première session a été consacré aux entretiens menés avec les patients et à l’identification des problèmes fonctionnels. « Lorsque le neurologue et les autres professions de santé peuvent s’entretenir avec un patient dans un cadre commun, cela leur permet d’observer les différents problèmes que celui-ci rencontre dans sa vie quotidienne. Cet entretien collectif prépare les membres de ParkinsonNet Luxembourg au travail en équipe nécessaire à la mise en place d’une prise en charge multidisciplinaire adaptée au patient, » explique Dr Joëlle Fritz, chef de projet chez ParkinsonNet Luxembourg.

ParkinsonNet Luxembourg souhaite promouvoir les interactions entre les différents corps de métier et à placer le patient au cœur d’un réseau de soignants. Cet aspect a été particulièrement mis en avant lors de la session interactive qui a rassemblé tous les participants. Après l’entretien mené durant la première partie, la deuxième session s’est en effet concentrée sur la mise au point d’un programme de traitement multidisciplinaire. Pour cela, les participants se sont divisés en plusieurs groupes, selon la zone où ils exercent : une belle opportunité de faire connaissance entre participants d’une même région. « L’objectif de ParkinsonNet n’est pas seulement de rassembler les différentes disciplines présentes dans le pays, mais aussi de renforcer les réseaux régionaux, » souligne Dr Anne Kaysen.

Cette session multidisciplinaire a illustré le rôle d’un réseau de soins intégrés tel que ParkinsonNet Luxembourg, en montrant que les professionnels de santé issus de différents domaines peuvent travailler ensemble et ainsi améliorer la vie de personnes atteintes par la maladie de Parkinson.

Cette rencontre s’est déroulée avec l’aide d’un patient qui a accepté de se prêter au jeu et d’interagir avec les professionnels de santé présents. L’expérience a été positive pour lui aussi : « C’était très intéressant de participer en tant que patient. J’ai pu voir à quel point les professionnels de santé qui font partie de ParkinsonNet Luxembourg sont investis, et comment ils travaillent ensemble avec un objectif commun. On ne se rend pas toujours compte de ce qui se passe en coulisse et des efforts nécessaires. J’ai l’espoir que ce réseau permette vraiment d’améliorer la vie de personnes atteintes par la maladie de Parkinson. »

Pour en savoir plus sur les missions de ParkinsonNet Luxembourg !