ParkinsonNet Luxembourg a été créé il y a près de trois ans dans le but de fournir des soins intégrés aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Par conséquent, des échanges réguliers et un partage d'expériences sont essentiels pour une collaboration réussie entre les différentes disciplines concernées.

Après une mise à jour sur les activités récentes et les derniers résultats de la recherche, les participants ont formé des petits groupes interdisciplinaires basés sur leurs zones de travail géographiques afin de discuter plus en détails, de développer un réseau et d’encourager les collaborations à l’échelle régionale. Dans le même ordre d'idées, des cas intéressants ont été présentés – avec l’accord des patients concernés – dans ces groupes de discussion. De cette façon, les professionnels de santé ont pu avoir un aperçu du travail de leurs collègues et en apprendre davantage sur les aspects clés des autres disciplines.

« Dans l'ensemble, l'événement a été perçu de manière très positive et jugé utile par les participants, » rapporte le Dr Anne Kaysen, chef de projet de ParkinsonNet Luxembourg. « Les groupes de discussion régionaux se sont avérées particulièrement populaires car ils ont permis aux gens de se familiariser avec leurs collègues et d'échanger directement sur des cas spécifiques. » Plusieurs réunions régionales en ligne sont donc déjà prévues pour fin novembre afin de poursuivre cet échange interdisciplinaire.