Première réunion multidisciplinaire pour ParkinsonNet Luxembourg : aborder la maladie sous différents angles

Début décembre, ParkinsonNet Luxembourg a organisé sa première formation multidisciplinaire: une réunion rassemblant des professionnels de la santé de tout le pays.

Neurologues, infirmiers, ergothérapeutes, kinésithérapeutes et orthophonistes se sont réunis pour suivre plusieurs sessions de formation abordant la lutte contre la maladie de Parkinson sous différents angles.

ParkinsonNet Luxembourg, créé en 2017, a pour objectif de fournir une prise en charge de qualité intégrant les différents apects du traitement aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Un élément clé des activités de ce réseau est par conséquent de former des professionnels de santé aux spécificités de la maladie et de sa prise en charge, et des les familiariser avec le travail au sein d’une équipe multidisciplinaire.

Lors de la récente formation, des sessions consacrées à chaque disciplines permettaient à chaque groupe de professionnels de se concentrer sur leur spécialité et sur les meilleures pratiques de leur discipline en matière de traitement de la maladie de Parkinson. « Dans notre formation, nous utilisons une approche d'enseignement mixte. En travaillant avec des études de cas et en discutant des connaissances scientifiques actuelles ainsi que des attentes des patients, les participants peuvent obtenir une bonne vue d'ensemble de l’état des lieux et de ce qui est utilisé dans la pratique au quotidien », explique le Dr Joëlle Fritz, chef de projet de ParkinsonNet Luxembourg.

ParkinsonNet Luxembourg vise en outre à promouvoir les interactions entre les différents professionels de santé et à placer le patient au centre des soins. Cet aspect a été particulièrement mis en lumière lors de la session multidisciplinaire interactive qui a rassemblé tous les participants. Un scénario inspiré de la vie réelle d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson a été présenté aux participants. « Nous voulions montrer à quoi le travail au sein d'une équipe multidisciplinaire pouvait concrètement ressembler », explique Dr. Anne Kaysen, également chef de projet pour ParkinsonNet Luxembourg. « Il est important de comprendre la situation de la personne, de savoir identifier les problèmes principaux auxquels elle est confrontée dans sa vie de tous les jours, et de décider ensemble comment s’y attaquer, » ajoute-t-elle. « Cette session était un exemple de ce que doit être le fonctionnement de ParkinsonNet Luxembourg en tant que réseau de soins intégré : lorsque les professionnels de santé de différentes disciplines travaillent ensemble, ils peuvent mieux améliorer la vie des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. »

En savoir plus sur ParkinsonNet Luxembourg.