La maladie de Parkinson constitue le trouble moteur d’origine neurodégénérative le plus fréquent. Les symptômes moteurs caractéristiques sont :

  • Tremblement
  • Rigidité des muscles
  • Mouvements ralentis
  • Coordination motrice entravée
  • Troubles de l’équilibre

Par ailleurs, des symptômes dits non-moteurs, qu’on n’associe pas toujours avec la maladie de Parkinson, peuvent s’ajouter :

  • Constipation
  • Troubles du sommeil
  • Transpiration excessive
  • Diminution de l’odorat
  • Dysfonctions au niveau de la sexualité
  • Incontinence urinaire
  • Fluctuations de la pression artérielle
  • Anxiété
  • Dépression
  • Douleurs